Chartre Sniil et motion fin de congrès octobre 2013

Motion de fin de congrès 2013

Réuni en Assemblée Générale le 11 octobre 2013,

Le Sniil a déterminé trois grands axes de travail pour 2014

DEFENDRE toutes les compétences de la profession

  • Inscrire l’infirmière dans le premier recours
  • Positionner l’infirmière en première ligne de la prévention et de l’éducation à la santé
  • Défendre le rôle pivot de l’infirmière dans la coordination clinique de proximité et le suivi des patients chroniques.
  • Valoriser le raisonnement et le jugement cliniques infirmier

PROMOUVOIR l’autonomie de la profession dans une logique de coopération interprofessionnelle

  • Développer des coopérations  pluri-professionnelles et veiller à ce que la coordination s’articule autour du patient
  • Valoriser le rôle des infirmières dans les expérimentations pour trouver des solutions adaptées aux nouveaux défis en matière de santé publique
  • Engager la profession dans une démarche éthique de coopération interprofessionnelle respectant l’exercice libéral infirmier
  • Faire reconnaître le statut de maître de stage pour la profession
  • Revendiquer la filière en sciences infirmières et favoriser la recherche

PERENNISER l’exercice libéral pour répondre aux exigences de santé publique

  • Faire reconnaître l’exercice libéral infirmier comme la solution la plus efficiente en termes économiques pour répondre aux défis d’accès aux soins de la population
  • Valoriser la place de l’Infirmière en tant qu’acteur incontournable de proximité dans les territoires

Chartre Sniil: 

DEFENDRE toutes les compétences de la profession

·Reconnaitre l’infirmière dans le premier recours

·Positionner l’infirmière en première ligne de la
prévention et de l’éducation à la santé

·Défendre le rôle pivot de l’infirmière dans la coordination
de proximité et de suivi des parcours de santé.

·Valoriser le raisonnement et le jugement cliniques infirmier

PROMOUVOIR l’autonomie de la profession dans une logique de coopération interprofessionnelle

·Développer des coopérations pluri-professionnelles et veillerà ce que la coordination s’articule autour du patient

·Valoriser le rôle des infirmières dans les expérimentations pour trouver des solutions adaptées aux nouveaux défis en matière de santé publique

·Engager la profession dans une démarche éthique de coopération interprofessionnelle respectant l’exercice libéral infirmier

·Faire reconnaître le statut de maître de stage pour la profession

·Revendiquer la filière en sciences infirmières et favoriser la recherche

PERENNISER l’exercice libéral pour répondre aux exigences de santé publique

·Faire reconnaître l’exercice libéral infirmier comme la solution la plus efficiente pour un meilleur accès aux soins de la population

·Valoriser la place de l’Infirmière en tant qu’acteur incontournable de proximité dans les territoires