INFOS CGSS …le flux tiers, expérimentation SCOR,

La CGSS met à votre disposition un service …. Le flux Tiers.

 

Le service Flux tiers vous permettra de gérer vos rejets simplement en recevant un mail qui vous indiquera la facture rejetée, le lot concerné, les raisons du rejet, les modalités pour retransmettre la facture correspondante.                                                                                                     Pour vous y inscrire : catherine.mamert@cgss-guadeloupe.fr

 

INFORMATION : Suite à la réunion technique du 16/12/13, il est conseillé de facturer plus fréquemment pour éviter des lots aux montants importants. Ces sommes importantes entrainent le blocage des lots par l’agent comptable, pour contrôle des pièces justificatives et augmentent le délai de paiement des lots de 3 semaines jusque mois et demi.

SCOR : scannérisation des ordonnances

Le dispositif SCOR est généralisé en Guadeloupe la phase d’exopérimentation s’est terminée au 30 mai 2014.

Mode d’emploi SCOR :SCOR mode d’emploi217

bulletin d’adhésion SCOR: SCOR contrat218

Ce jour, réunion de présentation de cette mise en place en Guadeloupe à la CGSS.

La méthode SCOR évitera l’envoi des ordonnances en format papier à la sécu lors de nos télétransmissions.

La Phase expérimentale commence, la CGSS recherche 40 infirmiers libéraux pour cette expérimentation. Avant fin 2014 la méthode SCOR sera généralisée en Guadeloupe.

Conditions :

-Être volontaire et signer le contrat d’adhésion

-télétransmettre ses feuilles de soins avec le logiciel VEGA ( seul à être actualisé et référencé actuellement pour le faire)

-Avoir un scanner.

Inscription : Aller sur sniil971.fr ( à droite sous « actualités » , cliquer sur SCOR)  et imprimer le contrat d’adhésion. Le renvoyer rempli et signé à Mme Dahomay : nicole.dahomay@cgss-guadeloupe.fr  ou par courrier à la CGSS,Mme Dahomay quartier hôtel de ville.

Fonctionnement :

Vous scannerez vos prescriptions en étant sur le dossier patient , lorsque vous télétransmetterez, les scans des prescriptions partiront avec vos lots et serons stockés dans un serveur à la caisse nationale. Si il y a un problème de lecture des pièces, la caisse vous enverra un mail (attention inscrivez-vous à « flux tiers » (sur le sniil971.fr,                             à droite sous « actualités », cliquer sur flux tiers). En cas de difficultés, lors de la phase expérimentation, les spécialistes en informatique de la caisse , Mr Melse, Mme Bordin,      Mme Periac seront à votre disposition.

Attention !!!

Les IDELs qui ont commencé avec leur logiciel à télétransmettre en dématérialisation sans avoir signé le contrat, doivent envoyer au plus vite leurs prescriptions papier !                         Et signer au plus vite le contrat d’expérimentation pour pouvoir poursuivre en dématérialisé.

Dépêche du 27 JUIN 2014 de

La Caisse Primaire d’Assurance Maladie des Bouches du Rhône

Quatre nouveaux logiciels sont désormais agréés  dans le cadre du dispositif SCOR :

                           TELEVITALE  -StéTELEVITALE-

                           TOPAZE   -Sté IDEA-

                           ALBUS     -Sté SNAL-

                           CONVILOG SV2 – Sté CONVILOG

Pour votre complète information, nous vous communiquons la liste des logiciels agréés à ce jour :

– 9H37, de la Sté UBINECT

– AGATHE 4, de la Sté CBA

– VEGA, de la Sté EPSILOG

– INFI 4000 & KINE 4000, de la Sté PRATILOG

– SIMPLY VITALE et MEDI + 4000, de la Sté RM IMAGERIE

– TOPAZE, de la Sté IDEA

– ANAEL, de la Sté ANAEL

– PYXVITAL, de la sté PYXISTEM

– TELEVITALE,  de la Sté TELEVITALE-

– TOPAZE,   de la Sté IDEA-

 -ALBUS , de la Sté SNAL-

 -CONVILOG SV2, de la Scté CONVILOG

Si vous n’avez pas encore intégré le dispositif, n’attendez plus pour simplifier la gestion de vos pièces justificatives et contactez votre éditeur.

 

J’en profite pour vous inciter à être vigilants sur les discours commerciaux des prestataires de facturation et de télétransmission. Le seul texte réglementaire pour vos cotations est la NGAP, le seul responsable de la cotation est l’infirmier libéral, qu’il fasse ou non appel à un prestataire.

Les AIS ne se facturent qu’après avoir fait une DSI qui a valeur d’entente préalable.

Les cotations de surveillance tensionnelle et contrôle glycémiques en dehors d’une insulinothérapie ne se facturent ni en AIS3, ni en AMI 1 (sauf 15 fois dans le cadre de la mise en route d’un traitement ou de l’adaptation des doses d’un traitement ou patient psy ou alzheimer)

Laisser un commentaire